Du retargeting aux médias sociaux, en passant par la publicité numérique, le content marketing, l’email marketing, et bien d’autres, la plupart des retailers ont déjà maximisé leur utilisation du marketing en ligne et de ces données.

Avec la relative facilité et efficacité du e-marketing, il n’est pas surprenant que la récente étude CMO Spend Survey de Gartner ait révélé que les annonces analytiques et Web étaient les meilleures destinations envisagées par les spécialistes du marketing en 2018. Alors que le marketing en ligne est déjà un moyen éprouvé et très saturé. Les retailers éprouvent de plus en plus de difficulté à se démarquer, en particulier à cause des niveaux de personnalisation toujours plus élevé et des facteurs des pop up « wow » qui apparaissent sans cesse.

Lier le physique et le numérique est une formidable opportunité pour les retailers

Les retailers tournés vers l’avenir tentent de trouver de nouveaux avantages concurrentiels en concentrant leurs dépenses sur un nouveau (ancien) canal – le magasin lui-même. Mais il y a un fossé et pas des moindres. Pour réussir, il faut numériser.

Le magasin physique traditionnel, hors ligne, a longtemps été un obstacle à une expérience entièrement connectée et omnicanale. Mais avec l’essor de l’Internet des objets (IoT), cela change. Les appareils intelligents peuvent activer l’auto-paiement, optimiser la disposition des magasins et améliorer la gestion des relations clients. Le magasin physique pourrait bientôt générer une quantité incroyable de données pouvant être utilisées pour générer plus d’opportunités que jamais.

Lire la suite…